Un musée vivant

En activant cette performance dans différents musées, nous nous sommes aperçus que le musée devenait vivant. Ce lieu souvent austère et silencieux devenait bruyant. Un espace de transmission informelle et intergénérationnel s’invente : ceux qui savent davantage dessiner apprennent aux autres, des dessins à quatre ou six mains naissent et chacun fait sien notre histoire de l’art. On oublie souvent que les collections d’un musée municipal appartiennent à la ville et donc à ses habitants. Recopier collectivement les oeuvres d’un musée permet une réappropriation de ce patrimoine commun. Pendant la performance, nous mettons en place plusieurs protocoles qui permettent aux participants de se rencontrer, de dessiner ensemble, de réincarner les œuvres et, le plus souvent, de parvenir à recopier la totalité des collections d’un musée.

Performances passées

2016
Musée des beaux-arts de Rennes, 30-31 janvier 2016

2018
Musée des beaux-arts de Quimper, le 12 mai 2018
Musée de Pont-Aven, le 16 mai 2018 2018
Musée des beaux-arts, La Cohue, Vannes, le 3 juin 2018
Musée des beaux-arts de Rennes, le 10 juin 2018
Musée des beaux arts de Brest, le 16 juin 2018

2019
Musée de Valence, le 26 et 27 janvier 2019

Vidéos

Le musée récopié : performance au musée des beaux-arts de Quimper
Mairie de Quimper / 15 mai 2018
Le tour de Bretagne du Musée Recopié
École Parallèle Imaginaire / Mai 2018